Les légendaires intemporels

Parmi eux, les sacs Birkin et Kelly de Hermès. Soit deux mastodontes de la maroquinerie de luxe à la française, nommés et renommés d’après Jane Birkin et Grace Kelly deux amatrices des modèles originaux, devenues ambassadrices. Déclinés en cuir, en toile, en peaux exotiques… Ils ne sont désormais produits qu’à la demande et la liste d’attente pour les commandes s’étale évidemment sur des années.

Tout aussi intemporel grâce à sa forme bowling, sa toile enduite souple et monogrammée, le sac Speedy de Louis Vuitton reste l’un des modèles les plus incontournables du malletier français. Il a d’ailleurs été et est encore largement revisité par les différents directeurs artistiques de la maison, mais aussi par de nombreux artistes.

Le 2.55, autrement nommé Timeless de Chanel est lui aussi un grand classique de la maroquinerie. Imaginé par Coco Chanel herself en février 1955 (d’où son nom) il est de toutes les collections de la maison de la rue Cambon, voyant çà et là son cuir se broder, s’iriser ou encore devenir tweed. N’oublions pas la maison Dior et son iconique Lady Dior à l’emblématique motif cannage. Autrefois nommé « Le Chouchou », il fut rebaptisé en l’honneur de Lady Diana qui se l’était vu offert par Bernadette Chirac et ne l’avait ensuite plus jamais quitté.

Ils viennent d'arriver