Matières utilisées en maroquinerie : zoom sur celles qui donnent forme à nos sacs à main

Les grandes Maisons de maroquinerie ont toutes leurs matières chouchou pour la confection de leurs sacs à main. Au fil des années et des avancées technologiques, de nouveaux matériaux sont venus s’ajouter aux collections, mais sans jamais faire d’ombre à ceux qui font partie de l’ADN de Chanel ou de Louis Vuitton. Cuir, toile enduite, et même plastique recyclé, Vintega vous dit tout sur les matières de vos sacs de luxe préférés : un mémo à conserver sous la main pour vous guider lors de vos futurs achats !

Le cuir, allié éternel

Ah le cuir ! Allié fidèle des grandes Maisons de maroquinerie, il compose la plupart des sacs à main les plus iconiques au monde. Le savoir-faire requis pour son maniement est gage de qualité pour les sacs de luxe : les méthodes utilisées dans les ateliers à l’heure actuelle sont d’ailleurs souvent les mêmes depuis des décennies. Les types de cuir sont nombreux, et vous en connaissez certainement la plupart car ils sont souvent associés à des modèles phares de sacs à main.

L’origine des cuirs, dans un premier temps, impacte le style et l’effet du sac. Les cuirs de veau et de vache font partie des matières les plus utilisées dans le monde du luxe, et notamment chez Louis Vuitton, Chloé ou Dior, car ils peuvent adopter des allures variées. Plus fragile mais tout aussi chic, le cuir d’agneau se fait plus rare, mais on le retrouve sur des sacs mythiques comme le 2.55 de Chanel ! Certains cuirs plus exotiques ont quant à eux contribué à façonner l’identité singulière de certains sacs : la Maison Hermès les a notamment sublimés sur ses modèles les plus recherchés, comme le Kelly ou le Constance. Enfin, comment ne pas parler du daim et de son toucher doux qui donnent un petit je-ne-sais-quoi en plus à des modèles comme le Loulou Saint Laurent.

Les grands spécialistes des sacs de luxe peuvent pour leur part identifier la signature d’une Maison grâce aux différents effets donnés au cuir ! Parmi les plus célèbres, on peut citer le très élégant cuir Taïga à l’effet grainé de Louis Vuitton, ou le cuir Épi dont les lignes ornent la version cuir du Speedy de Louis Vuitton. L’aspect craquelé du cuir de taurillon est quant à lui caractéristique du sac Birkin d’Hermès, qui fait tant rêver les collectionneurs. Enfin, pour une allure chic et délicate, on est toujours content de se tourner vers les sacs en cuir verni, comme certains modèles du Timeless de Chanel déclinés dans une palette très fraîche.

La toile enduite, entre style casual et chic à la française

La toile enduite est un véritable succès français ! C’est Louis Vuitton qui voit dans cette matière résistante une solution idéale pour ses malles et sacs de voyage, et ce dès le milieu du 19e siècle. Différentes techniques ont été utilisées pour la rendre étanche, mais à l’heure actuelle, il s’agit d’une toile en coton qui a été traitée et enduite de PVC pour devenir extrêmement solide et imperméable.

Elle fait toujours le bonheur des adeptes de sacs de luxe comme le Keepall ou le Neverfull de Louis Vuitton, qui savent reconnaître les différents motifs culte de la Maison de maroquinerie qui la décorent – Monogramme, Damier ou Damier Azur. Vous pouvez retrouver ces modèles iconiques de sacs à bandoulière et cabas sur Vintega, aux côtés d’autres sacs ayant adopté la toile enduite !

Le tissu, compagnon de tous les jours

Il faut parfois savoir revenir aux basiques pour trouver son style. Les sacs de luxe en tissu sont pour cela des accessoires tout trouvés ! Jersey et coton sont en effet les compagnons parfaits pour un look casual mais élégant. Il n’y a qu’à voir le Diana de Chanel en version jersey matelassé ou le Jackie de Gucci en toile de coton fleurie pour en être convaincu. Certains modèles, et notamment les sacs en cuir qui ont été revisités dans d’autres matières, conservent un intérieur en cuir pour plus de rigidité et moins de fragilité.

Attention toutefois de bien savoir comment vous y prendre pour entretenir les sacs en tissu lorsque vous investissez dans l’un de ces modèles : ils sont plus délicats que les autres et nécessitent une vigilance particulière.

Les excentriques

Ceux qui aiment les accessoires originaux et les sacs de luxe en édition limitée sont généralement ravis lorsque les Maisons de Haute Couture lancent des sacs et des pochettes dans des matières plus audacieuses que les traditionnels cuir et toile.

Le velours est l’une des matières qui a la cote chez les créateurs. Le Marmont de Gucci est sans doute l’un des sacs en velours les plus populaires qui soient, suivi de près par le Dionysus de la Maison italienne.

La tendance bohème récente a également ramené le raphia sur le devant de la scène, aperçu sur les cabas Chloé ou recouvrant les sacs Monogramme Saint Laurent. Un succès qui fait souffler un vent de légèreté sur la mode de luxe !

Enfin, le plastique est certainement l’invité le plus surprenant dans la liste des matières utilisées en maroquinerie. Déjà intégré sur certains sacs Louis Vuitton au début des années 2000 par le flamboyant Marc Jacobs, il vient dynamiser les collections actuelles en version recyclée. Après le Basket bag de Fendi, c’est Prada qui a récemment annoncé le lancement d’une ligne de sacs à main utilisant du nylon recyclé à partir de déchets plastiques récupérés dans les océans.

Les détails comptent

Lorsqu’on évoque les matières utilisées pour la confection de sacs de luxe, il ne faut pas oublier toutes celles qui composent les détails ! Les Maisons de maroquinerie misent souvent sur ces derniers pour accentuer le style d’un sac, et cela passe notamment par un choix de matière plus fantaisiste. Parmi les plus célèbres, on peut noter le bambou des poignées des sacs Gucci, la chaîne en métal du 2.55 de Chanel ou encore le cannage de soie chez Hermès. L’imagination des créateurs ne connaît pas de limites !


 
Retrouvez les sacs en cuir et en toile les plus emblématiques de l’univers du luxe et bien d’autres modèles aux matières atypiques sur la boutique de sacs d’occasion de Vintega !
 
 

Ils viennent d'arriver